×

Mouvement étudiant

Bordeaux Montaigne : la mobilisation obtient une cellule de gestion des VSS indépendante de la présidence

Après sept mois de mobilisation et près de deux semaines de blocage, la présidence s'est engagée ce vendredi à garantir l'indépendance de la cellule de gestion des VSS vis-à-vis de la direction et à inclure des représentants étudiants en son sein. Pour qu'elle s'applique, les étudiant·e·s vont devoir continuer à veiller.

Yann Causs

22 avril

Facebook Twitter
Bordeaux Montaigne : la mobilisation obtient une cellule de gestion des VSS indépendante de la présidence

Mardi, quelques heures après s’être engagée devant une Assemblée Générale de 600 personnes à constituer une nouvelle commission de gestion des VSS indépendante de la présidence, qui ne serait représentée que par la référente égalité et discrimination, la direction de l’UBM envoyait un message à l’ensemble de la communauté universitaire en mettant de côté cette revendication. Une manœuvre qui est très mal passée auprès des étudiants mobilisés et sur laquelle la présidence a été contrainte de revenir ce vendredi, après de nouvelles négociations.

En effet, lors d’une Assemblée Générale qui a réuni une centaine de personnes, un nouvel accord réaffirmant que la présidence « garantit l’indépendance de la cellule » qui va être revue dans sa constitution, a été présenté. Sur ce volet, il a également été ajouté que la présence d’étudiants, a minima « dans un format élargi de la cellule », était assurée. L’accord confirme également la création d’un dispositif de formation pour la communauté universitaire par des professionnels, ainsi que la mise en place d’une information plus claire et visible de cette cellule de veille. Il prévoit « la création d’un groupe de référents étudiants formés pour recueillir la parole et accompagner vers la cellule de signalements », ainsi qu’entre autres « le recrutement d’un psychologue en association avec les différents pôles universitaires bordelais ».

Pour avancer dans la mise en place des dispositifs d’information et de formation dès la rentrée prochaine, une équipe de travail entre la présidence et des étudiants mobilisés se constituera d’ici la fin du mois d’avril. Concernant la cellule de veille, si cela n’a pas encore été tranché définitivement ce vendredi, ce groupe de travail sera également chargé de faire une proposition en septembre pour son fonctionnement et sa composition. Proposition qui devra être ratifiée lors d’une assemblée générale en septembre, convoquée par l’université, afin d’une part garantir la bonne application des mesures concédées, et, d’autre part, assurer un contrôle démocratique de la mobilisation qui s’est construite à l’UBM ces sept derniers mois.

Alors que la présidence de l’UBM a démontré à plusieurs reprises qu’elle n’hésitait pas à user de diverses manœuvres hypocrites pour sauver son image, et qu’il est probable qu’elle ne soit plus en fonction dans les prochains jours alors que doit se tenir un vote en CA pour départager les deux listes arrivées à égalité parfaite lors des dernières élections, le contrôle démocratique des étudiants mobilisés sur l’application des revendications est primordial. Pour trancher ces questions, une AG se tiendra à la rentrée des vacances le lundi 29 avril prochain.

S’il y a bien une chose à retenir de ce mouvement, c’est qu’il est possible d’arracher des acquis significatifs pour nos conditions d’études grâce à notre mobilisation, et ce sans avoir confiance dans les institutions. Si ici la démonstration se fait à travers une mobilisation contre les VSS, cela doit également nous inspirer sur les questions de précarité, de sélection, ou encore face à l’ensemble des attaques réactionnaires du gouvernement qui cherche aujourd’hui à discipliner la jeunesse.


Facebook Twitter
Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

L'Oréal, un soutien d'Israël et de la colonisation partenaire de l'Université Paris-Cité

L’Oréal, un soutien d’Israël et de la colonisation partenaire de l’Université Paris-Cité

Strasbourg : la présidence envoie la police pour expulser les étudiants pro-Palestine

Strasbourg : la présidence envoie la police pour expulser les étudiants pro-Palestine

 « On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

« On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

Pour les Jeux Olympiques, le gouvernement veut éloigner les jeunes du 93

Pour les Jeux Olympiques, le gouvernement veut éloigner les jeunes du 93

Soutien à la Palestine : la police expulse l'occupation de l'EHESS, solidarité !

Soutien à la Palestine : la police expulse l’occupation de l’EHESS, solidarité !

Pour la Palestine et contre la répression des étudiant·e·s solidaires : tous à la Sorbonne ce mercredi 18h !

Pour la Palestine et contre la répression des étudiant·e·s solidaires : tous à la Sorbonne ce mercredi 18h !