×

Grève des contrôleurs

Transports : la macronie prête à interdire la grève sur de larges périodes

Ce mardi chez Sud Radio, Marie Lebec, ministre déléguée auprès du Premier ministre a annoncé envisager de « sanctuariser » certaines périodes dans les transports, en y interdisant les grèves. Une potentielle attaque très grave à laquelle il va falloir s'opposer.

Typhaine Cendrars

20 février

Facebook Twitter
Audio
Transports : la macronie prête à interdire la grève sur de larges périodes

Crédit photo : Marie Lebec sur X

Sur Sud Radio ce mardi matin, la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée des Relations avec le Parlement a présenté une potentielle nouvelle offensive contre le droit de grève. En référence aux grèves des contrôleurs de la SNCF, Marie Lebec a déclaré « s’interroger sur le recours au droit de grève quand on a une mission de service public ».

La ministre déléguée estime en effet que « la grève c’est un droit légitime mais je crois qu’il y a des moments où on peut estimer qu’il faut sanctuariser ces périodes », après avoir rappelé l’importance des vacances scolaires pour les Français mais surtout l’accueil des Jeux olympiques à Paris l’été prochain qui « mettent la France à l’honneur ». « L’honneur » de la France et les « missions de service public » : voilà le prétexte choisie par la ministre pour ouvrir la voie à une grande offensive par l’interdiction des grèves dans les transports sur de larges périodes.

Cette attaque qui, si elle était mise en oeuvre, constituerait un énorme recul pour le monde du travail, fait suite au mouvement de grève important des cheminots le week-end dernier et aux nombreux trains annulés en conséquence. Cette mobilisation a donné lieu à une propagande médiatique sur la « nécessité » d’encadrer les grèves. Un « débat » médiatique qui permet au gouvernement d’avancer des pions pour faire reculer ce droit.

Alors que la droite au Sénat a proposé une loi visant à rendre possible l’interdiction par décret de grèves 60 jours par an, et que le Président du Sénat Gérard Larcher a lui même appuyé cette proposition, les déclarations de la ministre déléguée font directement écho à cette menace. Sur la forme, la ministre a cependant nuancer les ambitions de la droite, déclarant : « est-ce que les modalités doivent forcément passer par la loi ? Est-ce que ça peut faire l’objet d’un accord ou autre avec les représentants syndicaux ? ».

Mais si pour elle « toutes les options sont ouvertes », Marie Lebec ne cache pas son intention de s’attaquer au droit de grève d’une manière ou d’une autre. Le gouvernement compte ainsi s’appuyer sur le climat anti-grève ambiant, avec de nombreux cas de répression syndicale pour faire avancer des attaques historiques visant à restreindre le droit des travailleurs à faire grève. Gabriel Attal avait déjà préparé le terrain en ce sens ces derniers jours, estimant que « la grève est un droit mais travailler est un devoir ».

S’il n’y a pas encore de mesures concrètes annoncées par l’exécutif, ces déclarations marquent un saut dans la menace contre le droit de grève, en proposant de le restreindre et de le limiter dans le temps sur de larges périodes, dans un contexte plus large d’attaques contre le monde du travail et ses organisations. Alors que plus d’un millier de syndicalistes CGT fait aujourd’hui face à des poursuites pour leur engagement syndical, le mouvement ouvrier se confronte à un nouveau niveau d’offensive pro-patronale du gouvernement. Des menaces qu’il faut prendre très au sérieux et qui appelle à une réaction du mouvement ouvrier et des syndicats.


Facebook Twitter
 « Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

« Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Solidarité : SUD Rail & la CGT Energie 75 apportent leur soutien à Anasse Kazib, convoqué par la police

Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs

Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

« Economie de guerre » : à Bergerac, Macron inaugure une usine militaire pour faire parler la poudre

Limitation du droit d'asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire

Limitation du droit d’asile, enfermement aux frontières : le Parlement européen adopte le pacte migratoire

Périmètre « antiterroriste », QR code, surveillance généralisée : Darmanin dévoile son plan pour les JO

Périmètre « antiterroriste », QR code, surveillance généralisée : Darmanin dévoile son plan pour les JO