×

Palestine

Moudenc et La Dépêche soutiennent les militants sionistes qui ont agressé Salah Hamouri à Toulouse

Ce mardi 16 mai, l’avocat et ancien prisonnier politique franco-palestinien Salah Hamouri a été agressé alors qu'il était invité à la Bourse du travail de Toulouse par plusieurs organisations pro palestiniennes. Nous dénonçons son agression par des militants pro-israéliens et le soutien que ces derniers ont reçu du maire Jean-Luc Moudenc et du journal La Dépêche.

Mariam Amel

18 mai 2023

Facebook Twitter
Moudenc et La Dépêche soutiennent les militants sionistes qui ont agressé Salah Hamouri à Toulouse

Ce mardi 16 mai et dans le cadre d’une conférence-débat intitulée « Liberté pour la Palestine » organisée par la CGT, l’Association France-Palestine Solidarité (AFPS) et Solidarité Palestine Toulouse et soutenue par 30 organisations, Salah Hamouri, a été accueilli à la bourse de travail à Toulouse. La salle comble de plus de 300 personnes était présente pour discuter des conditions de l’apartheid israélien, et ce notamment contre les prisonniers politiques palestiniens maintenus dans des conditions inhumaines par l’armée israélienne.

La venue de Salah Hamouri, déporté en France avec le soutien du gouvernement, était aussi l’occasion pour l’ensemble des militants présents de rappeler leur soutien total à la lutte du peuple palestinien pour sa libération et pour le droit au retour de l’ensemble des victimes de l’apartheid. L’occasion de rappeler aussi le soutien à l’ensemble des Palestiniens qui ont été victimes des agressions militaires israéliennes sur la bande de Gaza ce weekend, à l’occasion des 75 ans de la Nakba,

Salah Hamouri, agressé par des militants sionistes

Lors d’une véritable opération de déstabilisation de la conférence, Salah Hamouri a fait l’objet d’une agression orchestrée par des militants pro-israéliens, proches du CRIF et de la droite israélienne à Toulouse. En effet, plusieurs personnalités pros israéliennes, dont Thierry Sentous, président du CRIF, et l’ancienne présidente du CRIF Nicole Yardeni, adjointe du maire, ont cherché à intimider la tribune. Ils étaient accompagnés d’autres militants comme Aviv Zonabend et des militants de la droite israélienne déjà accusés d’agression contre des militants de la campagne BDS en 2015. Leur objectif était de taire la parole de Salah et de l’ensemble des militants pro-palestiniens présents dans la salle.

Contrairement à ce que cherche à avancer la Dépêche pour défendre à tout prix des militants pro-apartheid ainsi que Jean Luc Moudenc et la mairie de Toulouse, ce sont bien ces militants tels que Nicole Yadeni qui ont cherché à déstabiliser la réunion publique. Après de nombreuses interruptions du débat, un militant opposé à Salah Hamouri a même cherché à l’agresser physiquement en lui renversant la table de la tribune.

Après cette agression, il s’est suivi une véritable campagne de diffamation cherchant à accuser Salah Hamouri et les organisateurs de la conférence d’agression et de coups, alors que les vidéos montrent un militant pro-sioniste lancer une chaise contre le public. Une véritable opération de communication appuyée par la droite municipale contre le mouvement palestinien mêlant intimidations à Salah à diffamation à son égard,

Dans un contexte de criminalisation de la contestation en France, et tout particulièrement des mobilisations pro-palestiniennes, nous nous opposons à la campagne réactionnaire menée par le CRIF, la LICRA, Jean-Luc Moudenc et la droite toulousaine. Ces intimidations et menaces contre Salah suivi de la campagne médiatique mensongère qui cherche à criminaliser les syndicats et associations qui ont organisé l’événement n’est que la continuité de la politique de répression du gouvernement et de sa complicité avec le régime d’apartheid israélien.

Nous apportons notre entière solidarité à Salah Hamouri, et à toustes les militant.es qui lèvent la voie pour lutter pour la Palestine. Nous ne céderons jamais aux intimidations et aux provocations des pro-apartheid et de l’extrême droite et nous continuons à lutter pour la libération de toustes les prisonnnièr.es palestinien.nes et de toute la Palestine, de la mer au Jourdain.


Facebook Twitter
Déclaration. Contre la répression coloniale, défendons le droit à l'autodétermination de la Kanaky

Déclaration. Contre la répression coloniale, défendons le droit à l’autodétermination de la Kanaky

Incendie d'une synagogue à Rouen : un acte antisémite odieux, une instrumentalisation xénophobe

Incendie d’une synagogue à Rouen : un acte antisémite odieux, une instrumentalisation xénophobe

« Rétablir l'ordre Républicain » : Glucksmann légitime la répression coloniale en Kanaky

« Rétablir l’ordre Républicain » : Glucksmann légitime la répression coloniale en Kanaky

Ilan Pappé intimidé par le FBI pour son soutien à la Palestine : stop à la criminalisation !

Ilan Pappé intimidé par le FBI pour son soutien à la Palestine : stop à la criminalisation !

« Journée prisons mortes » : un mouvement pour exiger toujours plus de répression

« Journée prisons mortes » : un mouvement pour exiger toujours plus de répression


Circulaire Moretti : l'Etat se prépare à condamner massivement les Kanak

Circulaire Moretti : l’Etat se prépare à condamner massivement les Kanak

Commémoration de la Nakba : Plus de 200 personnes au rassemblement unitaire à Bordeaux

Commémoration de la Nakba : Plus de 200 personnes au rassemblement unitaire à Bordeaux

SUD Rail, MA France, A. Traoré, F. Lordon, … : front à la Sorbonne contre la répression des étudiant·es

SUD Rail, MA France, A. Traoré, F. Lordon, … : front à la Sorbonne contre la répression des étudiant·es