×

Répression écolo

Des militants écolos en procès pour une action contre l’agrobusiness de InVivo : solidarité !

Soyons nombreux le 2 avril à 12h Cours des Dames à La Rochelle pour soutenir les militants écologistes réprimés ! Ils sont poursuivis pour avoir dénoncé le modèle agricole qui détruit la planète et la santé des travailleurs.

Facebook Twitter
Des militants écolos en procès pour une action contre l'agrobusiness de InVivo : solidarité !

Crédit photo : Myriam Guillemaud

Dans la nuit du samedi 2 septembre 2023, des militants d’Extinction Rébellion ont déployé depuis le haut des gigantesques silos à grains de Soufflet, filiale d’Invivo, une banderole « agro-industrie = mort ». Après s’être introduits sur le site sans commettre de dégradations, les militants se sont retrouvés face à la gendarmerie. Embarqués au commissariat, l’objectif était clair : les emmener jusqu’au tribunal.

Une des militantes XR concernée par le procès précise pour Révolution Permanente : « Ils nous ont directement collés une convocation pour une audience, les instructions de la proc’ c’était “vous les mettez en audience” […] il n’y a pas eu de questionnement sur des poursuites ou non, elle avait directement ordonné qu’on soit convoqués en procès  ». Aussitôt dit, aussitôt fait, les militants interpellés ont rapidement été convoqués pour un passage au tribunal le 2 avril à la Rochelle avec pour motif « intrusion sur zone à accès restreint ». Si les détails ne seront connus que le jour du procès, « officiellement, c’est le port qui nous attaque » nous confie la même militante.

Les actions militantes de septembre dernier s’inscrivent dans la campagne Changement de Régime menée par Extinction Rébellion depuis septembre 2021 et qui vise à mettre sur le devant la scène la crise du système agricole productiviste et ses conséquences écologiques. En l’occurrence, les silos sur lesquels la banderole a été déployée appartiennent à Soufflet, qui a été racheté en 2021 par Invivo, géant de l’agro-alimentaire et propriétaire des magasins Gamm Vert, Jardiland mais aussi de la boulangerie industrielle Neuhauser. Le rachat de Soufflet par Invivo pour 2 milliards d’euros a encore accentué cette place de titan de l’agrobusiness, puisque cette nouvelle filiale est le premier collecteur de céréales d’Europe.

Il faut souligner que le port de La Rochelle est un lieu de passage important pour cette agriculture, de nombreux silos et convoyeurs témoignent des aller-retours incessants entre les sites de production, des différentes étapes de transformation jusqu’à la distribution. Ainsi, l’action d’Extinction Rébellion est particulièrement symbolique et cible l’image d’un mastodonte de l’industrie agroalimentaire.

Les dispositifs répressifs déployés par ces géants de l’industrie, de concert avec le gouvernement, s’inscrivent dans un tournant autoritaire national. Et Invivo s’illustre en la matière, puisque c’est également au mastodonte et sa filiale Neuhauser que l’on doit la campagne de harcèlement judiciaire déployée contre le représentant syndical Christian Porta. Sur cette question, une des inculpées au procès du 2 avril affirme sa solidarité : « pour moi, c’est la même chose, ils veulent empêcher qui que ce soit d’alerter ou de changer les choses  » avant d’ajouter «  c’est le retournement des outils qui sont censés nous permettre de nous émanciper, retourner la procédure de harcèlement contre les salariés qui sont en train d’essayer de survivre, c’est tout un symbole, ça me dégoute. Totale solidarité ! ».

Alors que sept militants viennent d’être condamnés pour leur opposition aux méga-bassines, ce nouveau procès est une fois encore symptomatique du tournant autoritaire qui s’abat contre tous les militants. La militante de XR inculpée est très claire : «  on voit bien que ça tombe de plus en plus vite et de plus en plus fort, ils sont en train de tester jusqu’où ils peuvent aller, il ne faut pas laisser passer maintenant  ».

Ouvriers, jeunes des quartiers populaires, militants écolos, éducation nationale, tous les secteurs desquels émerge la volonté de dénoncer et de transformer le système dans lequel nous vivons sont la cible de ce tournant. C’est pourquoi, alors que le patronat, la justice et le gouvernement s’abattent main dans la main contre tous les secteurs mobilisés, nous appelons à être nombreuses et nombreux ce mardi 2 avril à La Rochelle : un premier rendez-vous est donné à 12h Cours des Dames pour un rassemblement festif, puis à 16h direction le tribunal judiciaire de La Rochelle pour soutenir les militants face aux tentatives d’intimidations.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par changement de régime (@xr_changementderegime)


Facebook Twitter
Les ingénieurs face à la crise écologique, cause ou solution ?

Les ingénieurs face à la crise écologique, cause ou solution ?

InVivo, derrière la coopérative « verte », un géant de l'agrobusiness anti-syndicats et anti-écolo

InVivo, derrière la coopérative « verte », un géant de l’agrobusiness anti-syndicats et anti-écolo

Acheter les actions de Total pour sauver la planète ? La nouvelle trouvaille d'EELV pour les européennes

Acheter les actions de Total pour sauver la planète ? La nouvelle trouvaille d’EELV pour les européennes

Un musée financé par l'industrie du pétrole à Bordeaux ? Quand les « verts » font dans l'or noir

Un musée financé par l’industrie du pétrole à Bordeaux ? Quand les « verts » font dans l’or noir

Victoire ! Relaxe pour les 9 activistes de XR, réprimés suite à une action contre InVivo

Victoire ! Relaxe pour les 9 activistes de XR, réprimés suite à une action contre InVivo

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l'A69 et son monde

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l’A69 et son monde

Action contre Lafarge : l'Etat mobilise à nouveau l'anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Action contre Lafarge : l’Etat mobilise à nouveau l’anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris